Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Sabari FM GuineeSabari FM GuineeSabari FM Guinee
(Lun - Dimanche)
hawasanouci@gmail.com
Carrefour Petit Simbaya
Sabari FM GuineeSabari FM GuineeSabari FM Guinee

Affaire déguerpissement à Dar-es-Salam: le Médiateur de la République à l’écoute des responsables du quartier

Le médiateur de la République Mohamed Saïd Fofana a reçu ce lundi 23 avril dans ses locaux les autorités administratives du quartier Dar-es-Salam. Au cours d’une réunion à huit-clos, les deux (2) parties ont échangé sur le déguerpissement des riverains du dépotoir d’ordures de Combos.

La rencontre a été également une occasion pour les représentants dudit quartier d’exposer leurs cris de cœur face à ce déguerpissement mais aussi invité l’Etat, à travers l’aide du Médiateur de revoir la date et les conditions de ce déguerpissement.

Au sortir de la rencontre, le porte-parole du comité cumulativement secrétaire administratif du bureau du quartier Dar-es-Salam est revenu sur l’essentiel de l’entretien au cours duquel un accord provisoire entre Médiateur et responsables du quartier Dar-es-Salam a été obtenu autour des conditions de déguerpissement des lieux.

“On était venu présenter les doléances de la population de Dar-es-Salam face à notre projet de déguerpissement. On nous annonce que du 30 au 23 mai on viendra nous déguerpir. Franchement, ça devient une angoisse pour nous à l’approche de cette période d’hivernale. On n’a pas où aller, on n’a pas des mesures d’accompagnement. C’est très dur. Le médiateur nous a très bien écouté, il nous a dit que ce qui reste claire que l’Etat prend notre problème à bras-le-corps. Nous, nous voulons un issue favorable, tout ce qui peut nous arranger c’est ce que nous voulons” explique Faly Sanoh.

Le médiateur de la République a laissé entendre qu’une réunion est prévue ce lundi aux environs de 14h entre le conseil économique et social, l’assemblée nationale et les autorités du département de l’habitat pour discuter des inquiétudes des citoyens de Dar-es-Salam. Du moins, selon un  responsable du Dar-es-Salam.

I.S.MOUSSA SYLLA

Leave A Comment

Subscribe to our newsletter

Sign up to receive latest news, updates, promotions, and special offers delivered directly to your inbox.
No, thanks