Home Actualités CRISE A LA CENI Un autre président désigné
CRISE A LA CENI Un autre président désigné

CRISE A LA CENI Un autre président désigné

0
0

Coup d’éclat à la commission électorale nationale indépendante. La Cour Constitutionnelle a nommé un président intérimaire en lieu et place de Bakary Fofana et Me Salifou Kébé.

  1. Aziz Kader Camara puisqu’il s’agit de ce nouveau président intérimaire et issu de la société civile va assurer les Affaires courantes (administration) en attendant que la Cour ne donne son verdict ou ne se prononce sur la requête de Bakary Fofana.

Considérant que la dernière lettre de Bakary Fofana a été déposée le 4 août dernier à la Cour Constitutionnelle, celle-ci, a, 30 jours francs pour donner son avis sur la régularité ou pas de l’élection de Me Kébé.

 

Cependant, si les griefs de Bakary Fofana sont confirmés par l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, le sieur sera réintégré dans son droit (président de la CENI). Ce qui voudrait dire que la crise de la CENI va s’exacerber et affecter tout le processus électoral notamment les communales de 2017, les législatives de 2018 et voire les présidentielles de 2020.

 

Quant à la légalité de cette décision de la Cour Constitutionnelle, les juristes sont unanimes. Tous confirment que c’est une mesure conservatoire et légale. Allez-y comprendre avec les articles 93 et 94 de la Constitution guinéenne.

Il faudra donc attendre encore (30 jours) pour savoir qui de Bakary Fofana ou de Me Salifou Kébé organisera les prochaines consultations électorales.

 

Le hic, l’intérimaire semble être emporté par le vent de la précipitation. Car, à peine nommé, il annonce déjà les couleurs et veut aller vite à ces élections locales. Pourtant, son mandat se limite à la gestion des affaires courantes en attendant la décision de la Cour constitutionnelle.

 

Aboubacar Condé

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guineenews