Home Actualités ÉLECTIONS COMMUNALES 2018: LA LECTURE DU BALAI CITOYEN
ÉLECTIONS COMMUNALES 2018: LA LECTURE DU BALAI CITOYEN

ÉLECTIONS COMMUNALES 2018: LA LECTURE DU BALAI CITOYEN

0
0

Certains guinéens ont voté hier dimanche 4 février au compte des élections communales sur toute l’étendue du territoire national. Ce, après 13 ans d’attente et d’impatience. Le hic, l’atmosphère a été morose presque partout. Présente sur le terrain, la cellule Balai Citoyen membre de la société civile a dressé un rapport sur le déroulement dudit scrutin.

Joint ce matin par nos confrères de la radio sabari fm dans l’émission ‘’comprendre l’actualité’’ le président de ladite cellule a donné l’appréciation de sa structure : « L’ensemble des organisations de la société civile étaient hier sur le terrain pour une observation citoyenne des élections. Très tôt le matin, le vote s’est passé dans un climat bon enfant malgré quelques dysfonctionnements liés à l’absence de certains matériels électoraux par endroit. »

Par ailleurs, il a dénoncé la présence de certains commis de l’Etat dans les bureaux de vote : « Mais,  nous avons constaté aussi que certains hauts cadres et commis de l’Etat, je peux citer le ministre Ibrahima Kourouma qui laisse les bureaux de vote de Conakry pour se retrouver à Beyla. Également, nous avons constaté avec regret,  les agissements de l’honorable Hadja Mbô Fatoumata, députée uninominal de Faranah qui laisse la documentation au niveau de l’assemblée nationale et va influencer le vote au niveau local. Bref un peu partout, nous avons constaté des anomalies à des degrés différents», a regretté Sékou Koundouno.

Il a aussi déploré le vote à outrance par procuration.

I.S.Moussa SYLLA

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guineenews