Home Actualités Examens nationaux session 2019 : 149.549 dont 64.600 filles candidats débutent le BEPC ce lundi en Guinée
Examens nationaux session 2019 : 149.549 dont 64.600 filles candidats débutent le BEPC ce lundi en Guinée

Examens nationaux session 2019 : 149.549 dont 64.600 filles candidats débutent le BEPC ce lundi en Guinée

0
0

Après l’examen d’entrée en 7ème année, c’est le tour des candidats au brevet d’étude du premier cycle de se soumettre à l’évaluation de grade à partir de ce lundi 08 juillet sur l’ensemble du territoire national. Au total, ce sont 149.549 candidats dont 64 600 filles pour tout le pays tout profil confondu a commencé cette évaluation par les épreuves de rédaction.

 

A Conakry, les ministres et autres hauts cadres de l’Administration ont présidé aux cérémonies de lancement des épreuves dans les communes de la capitale.

 

A Matam, Lansana Komara, ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle a lancé les épreuves de BEPC, précisément au Collège de Lanséboungny.

 

Dans cette commune, ils sont en enseignement général 5.567 candidats inscrits dont 2778 filles contre 143 inscrits dont 40 filles en franco-arabe. Ce qui fait un total général de 5.710 inscrits dont 2818 filles repartis dans 14 centres de la commune.

 

Dans la commune de Ratoma, ils sont au total 18.441 candidats dont 9.644 filles pour l’enseignement général et 618 candidats pour le franco-arabe repartis dans 49 centres. Ici, c’est l’inspectrice générale de l’éducation de la ville de Conakry Léontine Cissoko qui a présidé les cérémonies de lancement à ses côtés le directeur par intérim de l’éducation de Ratoma.

 

A Matoto, la plus grande commune de la capitale, c’est le ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique Moustapha Mamy Diaby qui a présidé la cérémonie de lancement des épreuves.

 

Dans cette commune, ils sont au total 22.841 candidats dont 11.176 filles pour l’enseignement général contre 819 candidats pour le franco-arabe. Soit au total pour la commune de Matoto 23.660 candidats dont 11.424 filles repartis dans 55 centres sous la supervision de 1546 surveillants.

 

Pour cette entrée en matière,  les élevés ont été évalués dans les épreuves de rédaction et histoire.

Aux dires des autorités, les résultats de ces examens sont attendus deux semaines après la fin de la dernière épreuve.

E.Boeboe Béavogui

 

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guineenews