Home Actualités Grève des enseignants : ça brûle encore !
Grève des enseignants : ça brûle encore !

Grève des enseignants : ça brûle encore !

0
0

La menace de suspension du salaire des enseignants récalcitrants par le gouvernement a été inefficace ? En tout cas, selon les informations recueillies sur le terrain ce lundi, 19 février 2018. Pour preuve, certaines écoles ont été affectées à cause de l’absence des enseignants dans les classes.

Une situation irritante pour les élèves qui craignent une année blanche. Du coup, ces derniers ont investi les rues et bonjour à la violence. Les constats sur le terrain ce matin dans les rues de la Conakry et périphériques démontrent que ce bras de fer excusez du peu j’allais dire ce rapport de force entre gouvernement et le syndicaliste Aboubacar Soumah ne finira pas ce soir.

Des scènes de panique et de violence sont signalées à Entag, sur la route Le Prince (entre Bambéto-Hamdallaye), à Kipé, à Matam, Matoto et à Lansanayah barrage dans la préfecture de Dubréka. A l’intérieur du pays, la menace est passée au ridicule dans certaines préfectures comme Labé et Boké.

D’un côté, les élèves sont dans la rue pour contester et s’attaquer à d’autres écoliers et de l’autre, ils ont paralysé la circulation et affronté les gaz lacrymogènes. A ceux-ci s’ajoutent le 3e larron qui observe afin de s’en prendre aux biens d’autrui et celui qui a décidé de rester à la maison.

Au moment où nous mettions en ligne cet article, un calme précaire régnait dans la cité car le citoyen se tient sur sa garde. Les regards sont tournés vers le gouvernement pour une ultime solution car ça brule et ça coince encore.

Aboubacar Condé

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Guineenews