Home Actualités Grève du SLECG : le comité des étudiants rétorque et menace
Grève du SLECG : le comité des étudiants rétorque et menace

Grève du SLECG : le comité des étudiants rétorque et menace

0
0

Le comité des étudiants des universités publiques de Guinée menace de descendre dans les rues à partir du lundi si une solution heureuse n’est pas trouvée. L’annonce a été faite ce vendredi 16 Février à Conakry par les membres dudit comité à travers une conférence de presse.

Ce groupe représenté par ces jeunes n’approuve pas cette situation de grève qui affecte sérieusement leur formation et appel à la célérité de la négociation entre l’exécutif et le syndicaliste Aboubacar Soumah.

« Nous avons entamé les démarches il y a de cela 3 jours entre le gouvernement et monsieur Soumah afin qu’ils puissent s’entendre et trouver une solution face à cette grève. Mais, nous avons compris que nous sommes très loin de s’en sortir et les enfants continuent à rester à la maison. Si nous, en tant que responsables des élèves et étudiants nous nous levons pas pour réclamer le droit qui est celui de l’éducation, les enfants vont toujours continuer à rester à la maison. Alors que nous avons des enfants qui sont dans les salles d’examen.  Donc si ça continue comme ainsi, cette grève va affecter le programme d’enseignement à tous es niveaux. Une situation qui devient de plus en plus insupportable. Et nous savons tous que si les élèves et étudiants descendent dans les rues, la cité va connaitre vraiment des violences aux conséquences douloureuses. Nous, nous voulons éviter cela. C’est pourquoi, nous avons demandé au gouvernement de rapprocher Mr Soumah mais, l’Etat nous laisse entendre que les autres centrales syndicales également veulent aller en grève » a déclaré Moustapha Kaba président.

Par ailleurs, il a menacé d’investir les rues si aucune solution n’est trouvée : «  si toutefois ils n’entrent pas en contact avec Mr Soumah…….si toutefois les enfants ne reprennent pas les cours d’ici le lundi prochain, nous comptons vraiment faire un appel pour une forte mobilisation de tous les parents d’élèves, élèves et étudiants afin de sortir et de réclamer notre droit ».

Inutile donc de rappeler que cette grève qui est à son 3ème jour a paralysé par endroit les cours dans les établissements scolaires du pays.

Mariam DIAW

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Guineenews