Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Sabari FM GuineeSabari FM GuineeSabari FM Guinee
(Lun - Dimanche)
hawasanouci@gmail.com
Carrefour Petit Simbaya
Sabari FM GuineeSabari FM GuineeSabari FM Guinee

Guinée-Rentrée parlementaire : une session inaugurale sur fond de controverses.

Pour le commun des mortels, c’est la rentrée parlementaire la plus risquée dans l’histoire de la Guinée. Les 114 députés à l’issue des législatives du 22 mars dernier sont convoqués par décret ce 21 avril à la session inaugurale consacrée à l’élection du bureau du parlement.

 

Au bas mot, 150 personnes sont attendues pour cette cérémonie. Une convocation insensée aux yeux de moult observateurs qui craignent une possible occasion de propagation de l’épidémie de coronavirus d’autant que certains députés ont été testés positifs du covid-19. Ce qui est d’ailleurs contraire à l’esprit des mesures barrières annoncées par les autorités sanitaires et soutenues par le président de la République Pr. Alpha Condé. Faut-il le rappeler, le gouvernement interdit tout regroupement de plus de 20 personnes.

 

Autre enjeu de cette rentrée parlementaire est la menace du front national pour la défense de la constitution. Cette plateforme sociopolitique appelle à une journée de ville morte ce mardi pour protester contre la rentrée des députés ‘’illégalement’’ élus. Ce qui risque aussi de créer une croix de transmission plausible du maudit virus si les partisans décident d’agir comme par le passé. C’est-à-dire occuper par endroit l’espace public.

 

Ainsi, dans l’un ou dans l’autre, le risque est réel et surtout favorable à la propagation déjà galopante de l’ennemi invisible qui a affecté plus de 500 de nos compatriotes dont cinq décès (bulletin de l’ANSS du 19 avril).

Aboubacar Condé 

Leave A Comment

Subscribe to our newsletter

Sign up to receive latest news, updates, promotions, and special offers delivered directly to your inbox.
No, thanks