Home Actualités INTERVIEW Guobin Zhang, Secrétaire Général de l’Association de Chahar « Le projet ‘’La Ceinture et la Route’’ proposé par le président XI JINPING qui remonte depuis le temps de ‘’la route de la soie’’ est un projet global pour le monde entier…»
INTERVIEW Guobin Zhang, Secrétaire Général de l’Association de Chahar « Le projet ‘’La Ceinture et la Route’’  proposé par le président XI JINPING qui remonte depuis le temps de ‘’la route de la soie’’  est un projet global pour le monde entier…»

INTERVIEW Guobin Zhang, Secrétaire Général de l’Association de Chahar « Le projet ‘’La Ceinture et la Route’’ proposé par le président XI JINPING qui remonte depuis le temps de ‘’la route de la soie’’ est un projet global pour le monde entier…»

0
0

En marge des conférences qu’il a animées au cours du séminaire organisé à l’intention des journalistes guinéens à Beijing, notamment sur les thèmes ‘’ Initiative Ceinture et Route et la Coopération sino-africaine ; Comment créer des passerelles entre les medias chinois et africains ?’’,  le Professeur Guobin Zhang, Secrétaire Général de l’Association de Chahar a accordé une  interview à nos envoyés spéciaux. Lisez :

Le Diplomate : Vous venez de faire une brillante prestation sur ‘’la Ceinture et la  Route’’. Dites-nous, quelle est l’importance de ce projet  pour le continent africain ?

Guobin Zhang : Je pense que l’importance de ce projet ‘’La Ceinture et la Route’’  proposé par le président XI ZINPING qui remonte depuis le temps de ‘’la route de la soie’’  est un projet globale pour le monde entier. Ce n’est pas seulement pour les soixante pays que touche directement le projet La ceinture et la Route. Nous  voulons que  l’Afrique y participe  pour bénéficier de ce grand projet. L’objectif principal est qu’on puise mieux se développer ensemble. Aucun pays du monde n’est exclu.

Vous avez parlé  encore des passerelles entre les médias chinois et la presse Africaine, selon vous quel conseil pouvez-vous donner aujourd’hui aux médias Africains ?

Je voudrais proposer aux medias africains et chinois  d’échanger. C’est très important de faire des échanger très approfondis entre les medias africains et chinois. Cela permettra à ces deux peuples de se connaitre mieux. Se donner des coups de mains pour pouvoir aider l’Afrique à se développer. A mon avis,  je pense que c’est réalisable. Mais tout cela  dépend  des échanges entre les médias chinois et africains.

A comparer les deux médias, on trouve que les médias africains sont sous équipés et les journalistes sont moins formés. Est-ce que l’Afrique peut s’attendre  à une aide dans ce cadre ?

Oui.  La Chine organise souvent des formations dans ce sens-là. Nous faisons venir ici les medias des pays africains  pour non seulement se former mais aussi avoir une idée de la Chine. Il y a aussi  beaucoup de pays qui demandent à la Chine en équipements. Donc, l’Afrique peut demander de l’aide dans n’importe quels domaines : éducation, la culture, de l’alimentation, la construction des infrastructures et des médias aussi….

Merci Professeur !

C’est moi qui vous remercie !

Entretien réalisé par Amadou Makissa Diallo

 

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guineenews