Home Actualités JOURNEE MONDIALE DU PALUDISME : GOUVERNEMENT ET PARTENAIRES S’ENGAGENT POUR PARVENIR À UNE GUINÉE EXEMPTE
JOURNEE MONDIALE DU PALUDISME : GOUVERNEMENT ET PARTENAIRES S’ENGAGENT POUR PARVENIR À UNE GUINÉE EXEMPTE

JOURNEE MONDIALE DU PALUDISME : GOUVERNEMENT ET PARTENAIRES S’ENGAGENT POUR PARVENIR À UNE GUINÉE EXEMPTE

0
0

Conakry, le 26 Avril 2018 –  l’humanité a célébré ce jour la journée internationale de lutte contre le paludisme. A cette occasion, le Gouvernement Guinéen, et ses partenaires techniques et financiers ont porté le choix sur la région administrative de FARANAH pour célébrer cette journée. Le thème retenu cette année par l’organisation mondiale de la santé est : « Prêt à vaincre le paludisme ». C’était en présence de l’ambassadeur des États Unis en Guinée, des partenaires techniques et financiers, des autorités locales de la ville de Faranah et des populations du Sankara.

 

En Guinée, le Paludisme reste un problème de santé publique majeure. Mais force est de reconnaitre les progrès remarquables enregistrés ces dernières années grâce aux efforts du Gouvernement, des acteurs de la Santé et des partenaires techniques et financiers.

 

 

Pour Monsieur Silimani Camara représentant l’OMS, la célébration de cette journée vise à attirer l’attention de la communauté mondiale sur le Paludisme et son impact dévastateur sur les familles, les communautés et le développement. D’où tout l’intérêt du thème « Prêt à vaincre le paludisme » qui démontre la nécessité d’accélérer les efforts pour un monde sans paludisme explique t-il.

 

Pour y arriver, l’organisation mondiale de la santé encourage le Ministère de la santé et tous les partenaires intervenant dans la lutte contre le paludisme en Guinée, à allouer des ressources suffisantes et renforcer la collaboration transfrontalière en faveur de la lutte contre le paludisme. « Avec les ressources nécessaires, une coordination solide et des partenaires dévoués, cette stratégie permettra à l’accélération des actions pour parvenir à une Guinée exempte de paludisme » dit Silimani Camara.

 

 

Introduisant son discours, le Ministre de la santé dira que la Guinée peut éliminer le paludisme tel que recommandé par l’OMS dans la stratégie technique Mondiale 2016- 2030. « En mutualisant nos efforts et avec le soutien de tous les acteurs de développement, nous pouvons réaliser cet objectif. De réels progrès sont notés dans ce domaine depuis 2012, grâce à la combinaison de plusieurs interventions soutenues par l’Etat et ses partenaires techniques et financiers. Ceci s’est traduit par une réduction significative de la prévalence du Paludisme en Guinée qui est passée de 44% en 2012 à 15% en 2016 » a déclaré Abdourahmane Diallo.

 

 

Pour le Ministre de la santé, ces résultats encourageants donnent à notre pays une place confortable dans le domaine de la lutte contre le paludisme. Mais cependant, précise le Ministre Abdourahmane Diallo, cet acquis doit être consolidé par la poursuite de la collaboration multisectorielle et l’effort supplémentaire de tous les acteurs car de nombreux efforts restent encore à relever pour éradiquer le paludisme en Guinée. C’est pourquoi il faudra rester vigilant et toujours prêt à combattre cette maladie souligne le Ministre de la santé.

 

Cela demande des efforts conjugués et individuels de tous les jours à savoir :

 

ü  L’utilisation quotidienne de la moustiquaire imprégnée ;

ü  l’assainissement de notre environnement durant toute l’année ;

ü  se rendre immédiatement dès les premiers signes de paludisme dans une structure de santé pour bénéficier d’un traitement adéquat.

 

Avant de terminer, le Ministre de la Santé a au nom du Président de la République et du Premier Ministre, réaffirmé l’engagement du Gouvernement dans la mise en œuvre des interventions de lutte contre le paludisme.

 

Dr Abdourahmane Diallo a également saisi l’opportunité pour inviter tous les acteurs impliqués dans la lutte contre le paludisme à s’inscrire d’une part dans la dynamique de la collaboration multisectorielle et d’autre part dans la promotion de la santé communautaire en vue de renforcer l’action menée pour combattre et éliminer le paludisme.

 

Abordant dans le même sens, l’Ambassadeur des États unies en Guinée dira que l’élimination du paludisme passe forcément par le leadership politique au plus haut niveau. Dennis Hankins n’a pas manqué de louer les efforts  du Gouvernement. « Je salue les efforts et engagements du Ministre de la santé dans la politique de renforcement de la santé communautaire. Aujourd’hui le Ministère de la santé multiplie les efforts pour la distribution et l’utilisation des moustiquaires, et c’est une réelle satisfaction de voir qu’à travers les efforts du gouvernement et ses partenaires, notamment le programme américain de l’initiative présidentielle contre le paludisme, la Guinée a assisté à une diminution de 2/3 dans le pays ».

 

Dans la lutte contre le paludisme, les résultats suivants sont obtenus :

 

ü  L’organisation en 2017 de deux campagnes de chimio prévention du paludisme saisonnier dans 10 districts sanitaires pour protéger contre le paludisme près de 480 milles enfants de 3 à 59 mois ;

ü   La mise en place des comités de suivi au niveau central, régional, et préfectoral pour renforcer la coordination de la lutte contre le paludisme ;

ü  La baisse des ruptures de stocks de médicaments antipaludéens dans les formations sanitaires

ü  Le traitement de plus de 99 % de cas confirmés dans nos formations sanitaires et au niveau communautaire

ü  La baisse considérable du taux de positivité passant de 89 % en 2013 à 63 % en 2018.

 

La Cellule de Communication du Gouvernement

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guineenews