Home Actualités Journée Ville morte : l’atmosphère délétère par endroit (constat)
Journée Ville morte : l’atmosphère délétère par endroit (constat)

Journée Ville morte : l’atmosphère délétère par endroit (constat)

0
0

L’ambiance est morose et électrique par endroit dans la capitale guinéenne. Ce lundi, 12 mars, la ville respire à compte-goutte. Du moins sur la route Le prince et une partie de l’autoroute Fidèle Castro suite à l’appel de la journée ville morte par l’opposition républicaine.

Route le prince

Avec cet appel de l’opposition républicaine, l’axe la route le prince est restée fidèle. Boutiques et magasins fermés, activité économique informelle affectée. Quant à la circulation routière, elle reste considérablement paralysée. Et du côté de Bambéto, on a enregistré quelques échauffements avec les jeunes surexcités qui ont bloqué la route reliant Bambéto à l’aéroport international Conakry-Gbessia avec des pneus brûlés et ordures déversées.

Une situation que les forces de l’ordre tentent de corriger avec difficulté. Pour le moment, la situation reste tendue mais aucune conséquence fâcheuse n’est enregistrée. Toutefois fois, il faut noter la destruction du goudron le feu par ces jeunes.

Situation tendue à Yimbaya tannerie

Rien ne va entre forces de l’ordre et jeunes du côté de Yimbaya tannerie. Ici, les forces de l’ordre tentent de rétablir l’autorité de l’Etat contre la volonté des jeunes qui ont décidé de bloquer la circulation routière. Dans leurs instants de folie, ces jeunes surexcités et guidés par la colère ont brulé des pneus et se sont attaqués aux usagers de la route.

Situation inacceptable pour les forces de l’ordre qui tentent d’imposer la rigueur de la loi dans le strict respect de la dignité humaine. Un peu devant, certains jeunes se livrent à des actes de vandalisme en s’attaquant aux biens de certains usagers.

Gbessia centre

Même situation tendue au rond point de Gbessia centre où les jeunes débordent avec des actes de vandalisme. Un seul slogan ‘’ réouverture des classes ou tout le monde reste à la maison’’. Les éléments de la compagnie mobile d’intervention spéciale et de la gendarmerie sont sur le terrain pour éviter trop de débordement préjudiciable aux boutiques et magasins situés le long de la route.

  1. S. Moussa Sylla

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Guineenews