Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Sabari FM GuineeSabari FM GuineeSabari FM Guinee
(Lun - Dimanche)
hawasanouci@gmail.com
Carrefour Petit Simbaya
Sabari FM GuineeSabari FM GuineeSabari FM Guinee

MDB/MEF : LES MINISTRES DU POOL ECONOMIQUE RENCONTRENT LES OPERATEURS ECONOMIQUES ET DES PATRONS DES BANQUES ET ASSURANCE

Les ministres de l’économie et des finances et du budget ont rencontré ce mercredi 20 mars à Conakry les opérateurs économiques et les banquiers. Objectif de cette rencontre est d’échanger autour du délai d’enregistrement des entreprises au code des Numéros d’Immatriculation Fiscale Permanant lancé par le président de la république depuis le 21janviet dernier, la stratégie de mobilisation des fonds pour le financement des projets d’infrastructures routières, l’assurance des opérateurs économiques en Guinée et le projet Mercury.

 

Prenant la parole, le ministre Ismaël Dioubaté du Budget a tout d’abord demandé aux opérateurs économiques évoluant en Guinée de s’enregistrer au NIF permanent. Au risque dira-t-il, de s’exposer aux conséquences après expiration du délai d’enregistrement, et l’entreprise ne sera plus autorisée à poursuivre ses activités sur le territoire Guinéen a précisé le Ministre Ismaël Dioubaté.

Ismaël Dioubaté a par la suite signalé la recrudescence de la demande de licence au niveau de l’APIP. Ce qui traduit selon lui, la volonté de certains opérateurs qui doivent à l’Etat, de se débarrasser de leurs anciens codes NIF pour fuir leurs obligations vis-à-vis du fisc. A ce niveau, il a tenu à rassurer les parties concernées de la volonté des autorités de parvenir au rééchelonnement du payement de leurs dettes. Le Ministre a également annoncé que « dorénavant, tous les opérateurs économiques doivent s’assurer près des sociétés d’assurance en Guinée. »

Par ailleurs, il a annoncé aux opérateurs économiques, aux banquiers et assureurs qu’un autre projet de réforme sera bientôt mis en place. Il s’agit du projet Mercury, une reforme de traçabilité des TVA.

 

Pour sa part, le Ministre de l’Economie et des Finances a abordé le point sur la mobilisation des fonds pour le financement des projets d’infrastructures routières. Mamady Camara a déclaré à l’attention des opérateurs économiques, banquiers et assureurs, que le plan de soutien à la réforme du secteur routier ambitionne de mobiliser 160 millions de dollars via l’emprunt obligataire dès cette année.

« Rencontrer les principales cibles de cette emprunt obligataire à savoir les banques, les assurances, les opérateurs économiques, les grandes sociétés minières, les sociétés de téléphonie mobile et les particuliers, les sensibiliser suffisamment afin que ces catégories socioprofessionnelles puissent participer massivement à l’emprunt obligataire. C’est cela qui permettra d’atteindre sinon de dépasser les objectifs que nous nous sommes fixés » a-t-il expliqué.

En outre, le Ministre Mamadi Camara a précisé qu’une fois le financement obtenu, les travaux seront réalisés par les entreprises guinéennes.

 

La construction des infrastructures routières va permettre non seulement d’accélérer le développement mais aussi faciliter la mobilité des personnes et leurs biens. Depuis 2011, plus de 2 milliard de dollars ont été investis dans les ouvrages de franchissement en Guinée. Une volonté politique exprimée au plus haut niveau a déclaré le Moustapha Naité des Travaux Publics.

 

Les opérateurs économiques conscients de cette volonté du gouvernement de les accompagner ont rassuré ce dernier de leur disponibilité à souscrire à ces différents outils leur permettant d’exercer librement leurs activités partout en Guinée.

Saranke Cissé

Leave A Comment

Subscribe to our newsletter

Sign up to receive latest news, updates, promotions, and special offers delivered directly to your inbox.
No, thanks