Home Actualités Réunion de l’UEMOA-Guinée : Sanou Kerfalla Cissé sur les acquis pour notre pays
Réunion de l’UEMOA-Guinée : Sanou Kerfalla Cissé sur les acquis pour notre pays

Réunion de l’UEMOA-Guinée : Sanou Kerfalla Cissé sur les acquis pour notre pays

0
0

Conakry-La capitale guinéenne abrite depuis ce 24 avril l’assemblée générale annuelle de la plateforme des régulateurs de l’audiovisuel des pays de l’UEMOA et de la Guinée. Une réunion qui a une incidence réelle sur l’audiovisuel en Guinée. Présent à cette rencontre, le président de l’Union des Radios Télévisions Libres de Guinée (URTELGUI) Sanou Kerfalla Cissé est revenu sur les enjeux et l’importance de cette rencontre.

 

« Je vous avoue que mes sentiments sont bons dans la mesure où, il s’agit d’une rencontre de professionnel de la communication dans le domaine spécifiquement de régulation de l’audiovisuel. Et tout cela concours à parfaire notre métier, notre profession. Auparavant, cette organisation concernait uniquement les pays de l’UEMOA. Mais grâce aux actions que madame la présidente de la Haute Autorité de la Communication madame Martine Condé elle a réussi à inscrire la Guinée en temps que pays francophone. En plus, elle a été élue en mars 2017 à la tête de cette plateforme. Ce qui est un acquis majeur pour la Guinée», explique Sanou Kerfalla Cissé.

 

Poursuivant, le président de l’URTELGUI invite les professionnels guinéens à s’inspirer des expériences des autres pays : « Nous saluons beaucoup la tenue de cette rencontre à Conakry en se sens que c’est une ouverture pour le peuple de Guinée. Et chaque fois qu’une rencontre est organisée il y’a contact entre deux cultures. Dans ce contact, il y’a toujours des éléments d’emprunts et des éléments de refus. Donc, c’est à vous les journalistes, les commissaires de la HAC et à l’ensemble du peuple de Guinée de puiser et d’adopter le meilleur de cette rencontre. La Guinée doit parfaire sa pratique dans le domaine des médias et de la régulation. Ce, pour qu’aucun journaliste ne soit inquiété à cause de ses idées. Au niveau de l’URTELGU, nous saluons à plus d’un titre ces genres de rencontre et nous demandons à leur multiplier à Conakry car, elles sont bénéfiques pour l’ensemble des journalistes Guinéens », souhaite le patron de l’URTELGUI.

Fodé Bayo

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guineenews