Home Actualités Violences Post électorales : Elhadj Mouctar Doumbouya appel à la tolérance
Violences Post électorales : Elhadj Mouctar Doumbouya appel à la tolérance

Violences Post électorales : Elhadj Mouctar Doumbouya appel à la tolérance

0
0

En prélude à la publication des résultats des élections de proximité du 04 février dernier, notre rédaction a joint au téléphone dans l’après-midi du vendredi, 09 février 2018, le gouverneur de la paix, l’érudit de Fria, Elhadj Mouctar Doumbouya. L’homme de Dieu a invité les acteurs politiques et les populations guinéennes à la retenue, à la tolérance, à l’esprit patriotique. Soucieux de la tournure des violences signalées un peu partout, l’érudit a exhorté les guinéens à cultiver l’amour du prochain et la croyance en un Dieu unique.

« Je lance cet appel à la responsabilité à tous les politiques, tous les militants, bref à tous les guinéens tout bord politique confondu, de toutes les religions. Nous sortons d’une élection politique et non une élection de Dieu. Car, si Dieu veut donner le pouvoir à un de ses esclaves, il le fait sans demander l’avis de quelqu’un et donc, s’il veut le lui retirer, il l’arrache dans ses mains sans donner un préavis. Puisqu’il s’agit du bonheur de ce monde matériel, nous devons faire extrêmement attention pour ne pas attirer la colère de Dieu sur nous. Nous pouvons assez d’actes contraires à la loi divine et parfois à notre loi terrestre.  L’injustice, l’intolérance, la cruauté et la méchanceté sont devenues nos habitudes. Dans l’esprit  démocratique, nous avons voté pour une personne pour la gestion de notre commune. Je suis convaincu que ce sont tous des croyants, des bons fils et filles de ce pays. Dieu a fait d’eux ce qu’ils représentent aujourd’hui. Ils ont le savoir, la science, la richesse et la notoriété. Je vous en conjure, pour l’amour de Dieu, sauver la Guinée. Les guinéens ont beaucoup peur aujourd’hui. Mais je reste convaincu que la clef de la réussite est dans les mains de Dieu, donc, soyez des partisans de la salam. Dieu est pardon et paix. Soyez ses bons esclaves. J’implore Dieu à rependre sa miséricorde sur la Guinée et de sauver notre pays du désastre. Surtout, ne soyez pas l’artisan de la destruction d’une union faite pas le Tout Puissant Allah. Dieu a fait de nous des guinéens, des frères et sœurs, des parents, des amis. C’est ce travail de Dieu que nous devons consolider. 

Encore une fois, nous devons garder à l’esprit que c’est Dieu qui donne le pouvoir à qui il veut et l’arrache dans ses mains quand il le souhaite. Hier, vous n’étiez pas ici, aujourd’hui, c’est votre tour et demain, vous  ne serez pas là. C’est ainsi la règle divine. Il faut accepter le choix de Dieu.

Aux religieux du pays, je les invite à se joindre à moi pour prêcher le pardon, la tolérance, l’amour du prochain et l’acceptation de la volonté de Dieu. Nous devons agir vite et bien. Prêcher la parole de Dieu un peu partout même en dehors de cercle. Implorer la grâce divine dans nos prières et bénédictions.

Aux politiciens, je les invite à la tolérance, à la responsabilité et surtout de passer le message de la paix. Je sais et suis d’ailleurs convaincu qu’ils aiment la Guinée et c’est pourquoi, je les invite  à recevoir avec humilité le verdict de Dieu.

Je lance le même appel à tous les guinéens d’avoir le dos large. Il faut aussi toujours avoir à l’esprit qu’un jour, nous serons devant l’éternel pour des explications. Ce jour, personne ne pourra dire le mensonge et chacun sera jugé en fonction de son acte. Je prie Dieu de protéger notre pays de la guerre inutile au nom d’un pouvoir éphémère. Si nous partons à l’encontre de la volonté de Dieu, nous en endurerons des conséquences. Mais je sais que mes frères et sœurs éviterons cela à la Guinée puisque je suis sûr et convaincu qu’ils aiment tous la Guinée. Je vous remercie. Dieu soit notre guide, amina. »

Propos recueillis par Aboubacar Condé

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guineenews